samedi 12 novembre 2011

Manifestations de catholiques contre des pièces de théâtre

Exceptionnellement je publie sur le blog de mes homélies ce billet sur les manifestations "catholiques" à Paris, à Rennes et à Toulouse contre des pièces de théâtre jugées "blasphématoires". Depuis avril 2011 et l'affaire "Piss Christ" à Avignon, l'institut Civitas (http://www.civitas-institut.com/), un mouvement intégriste en lien avec la fraternité saint Pie X, suscite dans notre pays des croisades contre des œuvres ou des spectacles qui ne sont pas de son goût avec saccage de la photo "Piss Christ", interruption de spectacles, jets d’œufs et de liquide sur les spectateurs et manifestations. Dans ces manifestations des parents osent même instrumentaliser de jeunes enfants en vue du combat contre "le mal" et surtout contre la liberté d'expression, même si celle-ci peut nous choquer légitimement dans notre foi. Ces spectacles sont payants et ne sont pas visibles sur la voie publique. Personne ne nous oblige à aller les voir et encore moins à leur faire de la pub! De nombreux évêques français se sont désolidarisés des méthodes employés par Civitas dont le cardinal de Paris Mgr. André Vingt-Trois. Vous trouverez ici le lien vers le communiqué de Mgr. d'Ornellas, archevêque de Rennes: http://catholique-rennes.cef.fr/?Sur-le-concept-du-visage-du-fils Et celui de Mgr. Le Gall, archevêque de Toulouse: http://toulouse.catholique.fr/rubriques/haut/actualites/de-quel-dieu-sommes-nous-les-disciples L'islamisation du catholicisme français me semble être un phénomène très inquiétant. La religion chrétienne n'a rien à voir avec le fanatisme, la violence et l'intolérance.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'apprécie le début de votre article mais je ne comprends pas la phrase "islamisation du catholicisme .."
L'intégrisme catholique français n'a pas eu a attendre les manifestations intégristes islamiques de ces dernières années pour mettre en oeuvre des manifestations.

Cordialement,
Véronique de Lagausie

Padre Bob a dit…

C'est un curé de mon diocèse qui m'a parlé pour la première fois d'islamisation du catholicisme et je pense qu'il a raison si l'on comprend cette expression de la manière suivante: le raisonnement de CIVITAS et de beaucoup de groupes intégristes consiste à dire (et c'est un phénomène récent me semble-t-il): s'il s'agissait de l'Islam ou du Judaïsme jamais une telle chose ne serait permise etc. Nous les catholiques nous n'avons pas à nous laisser faire (sous-entendu: nous avons le droit et de le devoir de réagir de manière très ferme voire menaçante comme le font certains musulmans quand leur religion n'est pas respectée...). Je pense donc que la montée récente de l'islamisme dans notre pays ne fait que durcir et encourager la frange la plus intégriste et politisée du catholicisme, frange incontrôlable par les évêques et qui n'obéit qu'à ses propres impulsions.

Else a dit…

D'accord avec vous, Padre Bob. J'ai découvert votre blog car il suit le mien. Dans un de mes textes publiés il y a quelques jours, je cite à propos de ces manifestations un extrait de la lettre de Jean_Paul II aux artistes. ( Pour désapprouver ces manifestations.)

Anonyme a dit…

Padre,
Ta prise de position est la seule à tenir la route avec celle de vos évêques. Cela étant dit, il convient de penser que les intégristes pour l'instant hors de la communion de l'Eglise romaine seront, un jour où l'autre dedans. Et assumer un tel héritage ne sera pas facile.
Mais, nous concernant, il me semble utile et légitime de défendre nos habitudes, notre psychologie, notre culture et notre Christianisme face aux revendications toujours plus pressantes des Musulmans. Sous le couvert de l'anti-racisme, nous abandonnons peu à peu notre identité. Nous n'osons plus affirmer. Si la manière et le langage des taditionnalistes font peur, il faudrait tout de même se poser la question de nos propres capitulations.
Ces pièces de théâtre ne seront pas immortelles... laissons-faire au lieu de leur faire de la publicité. Mais affirmons clairement notre désaccord.
Le rapport "islamistes" et "intégristes" est intéressant.